Portrait d’écolo : Elodie Bouzid
Partager

Elle vient d’être élue au conseil régional d’Ile-de-France. Elle n’a que 19 ans. Elle est militante écologiste, étudiante en droit et en science politique.


« C’est tout un cheminement qui commence depuis que je suis toute petite. Je suis née dans une famille de militants, j’ai très vite été socialisée à ce monde politique et en particulier à l’écologie. Au lycée, j’ai participé aux différentes mobilisation sur l’environnement. Et j’ai eu très vite un sentiment de ne pas être entendue et qui m’a enragé. Comme on ne nous écoute pas, parce qu’on n’est jeune, je me suis dit que c’était notre tour d’aller siéger dans les institutions.
J’’entends souvent dans les médias que les jeunes ne seraient pas intéressés par la politique. C’est faux. Et ça dépend surtout de ce que l’on entend par politique. Les jeunes manifestent et sont très engagés dans le milieu associatif. Ça n’est pas le rapport à la politique qui dégringole chez les jeunes mais la confiance qu’ils ont dans la politique et qu’ils ont dans les hommes et les femmes politiques. La question climatique tient à coeur la jeunesse qui pense que les hommes et les femmes politiques ne sont pas à la hauteur des enjeux climatiques aujourd’hui. C’est l’une des raisons de leur abstention. On doit montrer à la jeunesse que plus qu’être concernée, c’est à elle de décider de votre avenir. Il faut que l’envie des jeunes d’agir sur le climat se transforme en vote. Ça n’est pas en manifestant que les choses vont changer. »


Vous pouvez suivre le travail d’Elodie et de tous‧tes les élu‧e‧s au Conseil Régional d’île-de-France sur leur compte Twitter et sur leur site Internet.