Législatives partielles dans les Yvelines : soutenons Maïté Carrive-Bedouani !
Partager

Suite à la démission de Madame Anne GRIGNON de son mandat de députée, des élections législatives partielles dans la 2ème circonscription des Yvelines seront organisées le dimanche 2 octobre 2022, et le dimanche 9 octobre 2022 en cas de second tour.

Maïté Carrive-Bedouani est bien décidée à défendre un programme ancré dans une écologie de solutions pour le canton de Versailles 2 dans le cadre des prochaines élections départementales.

Habitante de Viroflay depuis 30 ans, Maïté Carrive-Bedouani est enseignante-chercheuse et engagée au niveau local dans la création d’activités associatives telles que les jardins partagés du 8bis, l’AMAP de Viroflay-Chaville ou encore le Service d’Echange Local dans le quartier de Porchefontaine à Versailles.

« Je souhaite développer le plateau de Saclay où il y a des zones pour installer des porteurs de projets ou dynamiser des fermes déjà existantes. Il faut privilégier une agriculture locale et biologique et rendre accessible au plus grand nombre une alimentation saine, des collèges aux Ehpads, et ainsi contrer toutes ces maladies chroniques telles que le cancer. Le département peut aider les communes à mutualiser les moyens pour développer une agriculture péri-urbaine importante. »

actu‧fr

Elle souhaite notamment favoriser l’éclosion de tiers lieux, de jardins partagés et autres ressourceries. Mais aussi de micro-forêts urbaines et des lieux de vacances éco-locales.

Il ne s’agit pas de faire de l’agriculture pour faire de l’agriculture. Permettre à ces lieux de développer le tourisme local plutôt que d’envoyer les gens aux Bahamas en avion, c’est aussi un enjeu. Autant les envoyer dans le coin avec un aspect pédagogique, notamment pour ceux qui ne peuvent pas partir en vacances. Le développement du woofing nous intéresse également. »

actu‧fr

Maïté Carrive-Bedouani souhaite voir renouer le département des Yvelines avec la filière du bois en s’appuyant sur l’expertise de l’Office National des Forêts ou encore la scierie d’Ablis.

« Il y a toute une filière bois à mettre en place génératrice d’emplois pour des chômeurs qui pourraient être formés aux métiers de l’artisanat comme charpentier par exemple. L’écologie, c’est aussi un levier d’insertion professionnelle de personnes en difficultés. »

actu‧fr

L’autre enjeu ? La saturation de la circulation automobile face au retard pris dans le développement des pistes cyclables.  Maïté Carrive-Bedouani compte ainsi organiser une grande concertation publique sur le sujet afin de renforcer les mobilités douces.

« Pour le vélo, ce qui pose problème, c’est l’intermodalité et la mise en cohérence. Il y a de bonnes idées partout mais le cycliste est complètement perdu. »

actu‧fr

Tous‧tes les militant‧e‧s écologistes se réjouissent de la nouvelle candidature de Mme Carrive-Bedouani, et se réunissent nombreuses et nombreux pour participer à cette campagne express :