#18 Portrait d’écolo : France Bernichi
Partager

France Bernichi a travaillé plus de 10 ans au sein de France télévision sur le territoire d’outre-mer en tant que productrice et réalisatrice.
 
Elle est aujourd’hui deuxième adjointe au Maire d’Alfortville, chargée de la nature en ville, des parcs et jardins, de l’environnement, de la transition écologique et de l’agriculture urbaine. Elle est élue conseillère territoriale, où elle porte la responsabilité de la confection et livraison de repas aux élèves et aux ainé·e·s. 
 
A Alfortville, elle porte une attention particulière à la Seine, qui borde la ville et en fait un terrain fertile pour les idées écologistes. Elle défend le fleuve et ses espaces naturels, et lutte contre la bétonisation à outrance des bords de Seine. Elle participe à l’installation précoce des pistes cyclables sur les quais, reliant ainsi la ville aux autres territoires à coups de pédale. Partisane de la politique des espaces en bordure de l’eau qui permettent la réalisation d’espaces agréables à vivre aux habitant·e·s, elle s’inspire des réalisations d’autres grandes villes européennes pour proposer un cadre de vie plus vert et plus agréables aux alfortvillais·e·s. En 2018, grâce à son travail, la ville reçoit le label Eco-propre qui “récompense les travaux qui s’engagent dans les plans d’action à moyen terme pour améliorer durablement la propreté de leurs espaces publics en passant par la sensibilisation des usagers” Sous l’impulsion écolo, Alfortville fait en effet partie des communes à avoir mis en place une brigade verte, l’opération Berges saines, des ambassadeurs propreté, et développe des actions de développement durable avec le territoire Grand Paris Sud Est Avenir, compétent en matière de propreté.
 
Très active en interne, France fait aujourd’hui partie du Bureau Exécutif Régional de l’Île-de-France, elle est élue au Conseil Politique Régional, et déléguée au Conseil Fédéral.