C’est un projet inutile et imposé de plus, destructeur de terres fertiles. Le président de l’agglomération Rambolitaine, J.‑F. Poisson, persiste à vouloir étendre une zone d’activité prévue sur 85 ha, en sortie de ville. L’achat des terres, puis l’aménagement et la cession des parcelles, est conduit en régie. Mais le projet est disproportionné pour le territoire. Il est mal situé et mal desservi par les transports. 10 % seulement du foncier disponible a donc été vendu, en 6 ans.


À ce rythme qui démontre l’incongruité du projet, la dernière pierre serait posée en 2070, alors que l’équilibre de cette ZAC nécessite que les aménagements soient achevés en 2022. En plus d’une atteinte environnementale, la zone est donc un gouffre financier. J.-F. Poisson s’est alors laissé séduire par une idée de concessionnaires automobiles locaux : en échange de l’aménagement par l’agglomération d’un « village de la voiture », les concessions s’engageraient à déménager de leurs locaux actuels, pour acheter ensemble sur le nouveau site. Une opération de promotion immobilière et un saccage des terres agricoles sans aucun intérêt économique.

Face à cela, les écologistes locaux défendent un projet de pôle agricole de proximité, qui couvrirait les 20 ha de la parcelle menacée : 4 maraîchers pourraient s’installer, à coté d’un arboriculteur et d’un éleveur agroforestier de volailles. Pourvu d’un atelier de transformation et d’une boutique de vente directe, le site, entièrement en Bio, pourrait créer 10 emplois permanents et produire chaque année 300 tonnes de fruits et légumes et 300 000 œufs.

À quelques encablures de la Bergerie Nationale, établissement pilote en agroécologie, c’est l’occasion de développer une filière saine et locale. Malheureusement, l’exécutif de l’agglomération n’en voit pas les bénéfices possibles. Depuis un an et demi, nous défendons ces terres en les occupant symboliquement avec nos cultures et nos slogans. Une action en justice est en cours, mettant de facto un coup d’arrêt temporaire au projet de « village voiture ». Une association nouvellement créée soutien activement le combat.

 

David Jutier
Conseiller communautaire de Rambouillet
Pour le groupe local Sud-Yvelines

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn
Actualités Agriculture Aménagement Toutes les actus Vert-contact IDF
Rambouillet Carte

Laissez un commentaire

Close
Donnez plus de poids à IDF
En cliquant un des boutons ci-dessous
Social PopUP by SumoMe