Dimanche 7 mai, votons pour faire barrage au FN et poursuivre le combat écologiste

Les écologistes prennent acte des résultats du premier tour de l’élection présidentielle.

Le score du Front national, en hausse par rapport à 2012, et l’apparence “banale” de sa présence au second tour, marque un tournant dans l’histoire politique du pays. Nous appelons l’ensemble des électrices et des électeurs à faire barrage au Front national.

Nous félicitons Benoît Hamon pour sa campagne et sa ténacité. Dans un contexte délétère et malgré l’acharnement des soutiens du gouvernement sortant à détruire ses chances de réussites, le candidat a mis en avant un projet novateur, courageux et profondément écologiste. Si les résultats ne sont pas à la hauteur de l’urgence à changer de modèle de société, son discours à permis de mettre au coeur de cette campagne des questions essentielles pour l’avenir des Françaises et des Français.

Quinze ans après le 21 avril 2002, le Front national et la famille Le Pen sont à nouveau au second tour de l’élection présidentielle.

Cela nous inquiète, et l’élection de Marine Le Pen serait lourde de conséquences :
fermeture des frontières et refus d’accueillir des réfugiés
– augmentation des discriminations en fonction de l’origine, de la couleur de peau, de l’orientation sexuelle, de la religion
recul des libertés publiques et particulièrement de la liberté d’expression
répression des mouvements sociaux et des manifestations citoyennes, restriction du droit de grève
sortie de l’euro et du marché européen, qui créerait du chômage et une hausse des prix
– aucun projet, aucune idée pour l’écologie et la santé

Ces conséquences toucheraient d’abord les classes populaires et les plus fragiles ! Le programme du Front national, c’est l’écrasement des faibles et le rejet de l’autre.

Face au danger Front national, nous appelons à voter pour Emmanuel Macron.

Nous faisons la différence entre un adversaire politique et une ennemie de la République.

Emmanuel Macron n’est pas notre candidat : nous ne partageons pas son orientation libérale, ses choix anti-sociaux, son manque d’ambition pour l’environnement. Nous ne soutiendrons pas Macron dans ses politiques, mais nous pourrons nous opposer à lui à l’Assemblée nationale et dans la rue.

Voter « contre » n’est pas une solution de long-terme contre le Front national.

Nous souhaitons que les forces de progrès social et écologiste s’unissent pour que le prochain quinquennat puisse renforcer les solidarités, créer des emplois, protéger la santé et l’environnement, permettre à toutes et tous de vivre mieux.

Mais pour pouvoir faire cela demain, il faut voter contre le Front national maintenant.

Ensemble, disons NON au Front
Le 7 mai, votons !

Cliquez ici pour télécharger le tract d’appel à voter au second tour de l’élection présidentielle https://eelv.fr/wp-content/uploads/2017/04/Tract7Mai.pdf

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laissez un commentaire

Close
Donnez plus de poids à IDF
En cliquant un des boutons ci-dessous
Social PopUP by SumoMe