EELV Île-de-France se réunit en Congrès régional le 9 décembre !

EELV Île-de-France se réunit en Congrès régional samedi 9 décembre !

Comme pour tous les parti politique démocratique, les adhérents d’EELV sont appelé à fixer la ligne politique du mouvement écologiste et à désigner celles et ceux qui siègent dans les instances (le CPR et le BER – voir le lexique ci-dessous).

Après le Congrès fédéral d’Europe Ecologie – Les Verts qui s’est tenu en mai et juin 2016, il revient  EELV Île-de-France de tenir son congrès régional le samedi 9 décembre. Une convocation vient d’être adressée à tous les adhérents avec les horaires et le lieu (Ivry, dans le Val-de-Marne).

Ce Congrès régional est précédé des Assemblées générales des groupes locaux et des Congrès départementaux. L’ensemble des rendez-vous de renouvellement des instances est encadré par le Règlement Intérieur  consultable ici -> http://idf.eelv.fr/livret-accueil-eelv-idf/

Le Congrès régional l’occasion de débattre des orientations politiques d’EELV en Île-de-France, de l’avenir du mouvement et de la façon dont l’échelon régional peut appuyer et mettre en oeuvre la refondation politique du mouvement écologiste tel qu’annoncée par le Conseil fédéral de septembre 2017.
Ce débat va notamment s’appuyer sur des motions et contributions envoyées courant novembre aux adhérents.

 

Pour toute question, vous pouvez joindre le Secrétariat régional à idf@eelv.fr

 

Le Petit Lexique du Congrès

Congrès ou assemblées générale :

C’est l’instance constituée par tous les adhérents d’EELV à jour de cotisation qui décide des orientations du mouvement en Ile de France et élit le CPR. Elle est réunie tous les deux ans pour ce qui concerne EELV Ile de France. Il en est de même pour les Assemblées générales des coordinations départementales qui doivent se réunir dans les six semaines précédant le congrès régional.

Conseil Politique Régional-CPR :

C’est le « parlement » d’EELV Ile de France. Il est  constitué à égalité d’élus/es par le congrès régional par un scrutin de listes à la proportionnelle des motions d’orientations d’une part et d’autre part, de représentants des groupes locaux élus/es ou tirés/es au sort par les assemblée générales des coordinations départementales des groupes locaux(congrès).

Il est le lieu de débat et d’élaboration de la politique d’EELV pour la région Ile de France. Il peut s’appuyer sur la réflexion des commissions thématiques régionales si elles existent. Il est compétent pour l’organisation de élections régionales et départementales en terme d’orientation, de stratégie et de sélection des candidatures. Il adopte le budget et contrôle son exécution par le Bureau exécutif régional-BER. Il valide les adhésions Il arbitre les conflits et décide des sanctions éventuelles en cas de non respect des statuts. Il peut déléguer certaines compétences au BER ( adhésions) ou aux coordinations départementales (élections des conseils départementaux).

Bureau exécutif régional-BER :

Il met en œuvre les décisions du CPR et gère le budget et les moyens humains et matériel d’EELV Ile de France. Il représente EELV Ile de France auprès des institutions extérieures, des partenaires politiques et de la société civile. Il est élu par le CPR à la proportionnelle des voix recueillies par les motions.

Groupes locaux :

C’est l’organisation de base d’EELV. Ils regroupent tous les adhérents sur un territoire donné.  Ils organisent l’action d’EELV et représentent le mouvement sur ce territoire. Ils sont compétents sur tous les sujets relevant des collectivités territoriales concernées et notamment sur les élections des collectivités exclusivement implantées dans le périmètre de leur territoire. Le nombre d’adhérents minimum est de 5. La cartographie des groupe locaux relève du CPR .

Coordinations départementales :

Elles ont vocation à coordonner l’action des groupes locaux sur un territoire. En Ile de France, elles sont constituées dans le cadre des départements. Ces instances ne constituent pas un niveau de décision politique et n’ont pas de compétence propre. Elles interviennent par délégation  des groupes locaux et du CPR.

Conseil politique départemental-CPD et Bureau exécutif départemental :

Le conseil politique départemental est le lieu de débat et de décision sur les sujets délégués par le CPR ou intéressant l’ensemble des groupes locaux constituant la coordination dans le cadre du département. Il est constitué à égalité d’élus/es par  l’assemblée générale des adhérents du départements par un scrutin de liste à la proportionnelles des motions d’une part et d’autre part par les représentants des groupes locaux. Le Bureau exécutif départemental est élu par le CPD. Il met en œuvre les décision du CPD.

Motions d’orientations :

Il s’agit d’un texte exposant les analyses et les options pour le mouvement partagées par les auteurs et soumis à l’approbation de l’ensemble des adhérents qui peuvent manifester leur accord par leur vote. Plusieurs motions peuvent être soumises au débat à condition d’obtenir un minimum de soutien nominatif sur un périmètre représentatif. Les motions sont seules habilitées à déposer des listes de candidatures aux CPR ou aux CPD. Les élections sont à la proportionnelles de listes. La liste arrivée en tête a vocation à constituer une majorité d’idées et d’action avec les représentants des autres listes pour exercer les fonctions exécutives.

Motions ponctuelles :

Il s’agit d’un texte proposant un avis ou une option sur un sujet déterminé soumis à l’avis de l’ensemble des adhérents dans le cadre du congrès et dont l’adoption engage l’ensemble du mouvement et de ses instances.

Parité femme/Homme :

Elle est la règle à tous les niveaux de toutes les instances.

 

 

Partagez cet article
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laissez un commentaire

Close
Donnez plus de poids à IDF
En cliquant un des boutons ci-dessous
Social PopUP by SumoMe